Tuto – La housse de coussin passepoilée

Pour faire une housse de coussin passepoilée comme réalisée ensemble à l’atelier, il vous faudra :

Pour une garniture de coussin de 35 x35 cm :

1 carré de tissu de 38 x 38 cm

2 rectangles de tissu de 26.5 x 38 (attention au sens s’il y a des motifs)

1.5 m de passepoil ou 1.5 m de cordon et 1.5 m de biais assorti au coussin.

2 jeux de boutons pressions en résine mâles et femelles (mais on peut choisir une bande velcros, des presssions à coudre, des boutons avec boutonnière ou encore juste un rabat dans le style d’une taie d’oreiller*)

 

 

 

Sur l’envers des rectangles, faire un ourlet de 3 cm sur une des grandes longueurs (en vis à vis pour les motifs et le sens du tissu, cf: photo ⇒).

Si on souhaite des pressions invisibles c’est le moment d’en intercaller la pose (sinon on le fait après les ourlets) ⇒

Sur le côté droit, on fait un premier repli de 3 cm, on pose les pressions mâles (photo 1) et on fait un deuxième repli de 3 cm (photo 2), on pique ensuite l’ourlet. On fait l’ourlet normalement sur le côté gauche (un pli de 3 cm puis un autre pli de 3 cm et on pique)

Pour être au plus juste on positionne nos deux « moitiés » sur le carré de 38 x 38. Il nous sert de repère pour poser les pressions femelles sur le rectangle gauche en vis à vis, en traversant toutes les épaisseurs de l’ourlet. L’idéal est aussi d’épingler les parties qui se recouvrent pour faire une petite couture de maintien, l’ensemble sera plus facile à travailler par la suite. ⇒

C’est le moment d’arrondir les angles ! Prenez ce que vous voulez pour vous aider à tracer, pour autant que ce soit rond et que vous gardiez le même pour les 4 angles de chaque face de la housse :

Maintenant on va changer le pied de biche pour poser notre passepoil :

(pour fabriquer votre biais, allez voir ici, clic, là, clic, ou là, clic; pour fabriquer votre passepoil, allez voir ici, clic)

Grâce au pied de biche spécial « tirette » (à savoir un demi-pied de biche en fait, avec ou sans encoche pour guider le cordon selon les marques) on va coudre notre passepoil tout autour du carré, côté cordon vers l’intérieur du travail, en veillant à piquer le plus près possible du cordon et en prenant garde à croiser les extrémités.

Pour une finition plus propre, je conseille aussi de couper quelques cm de cordon à l’intérieur du passepoil, sur la partie où les deux extrémités se recouvrent.

 

Il n’y a plus qu’à épingler les deux faces de la housse endroit contre endroit (on fait encore attention aux motifs s’il y en a) pour les assembler, avec le même pied de biche. Cette étape est un peu plus délicate car il faut toujours piquer au plus près du passepoil mais on ne le voit plus (il est pris en « sandwich » entre les 2 épaisseurs), je conseille donc de piquer du côté ou la première couture est visible, elle servira de guide (même si elle est généralement discrète puisqu’on choisit normalement un fil ton sur ton…).
Pour de belles finitions et des arrondis plus ronds, on crante le pourtour de la housse et TADAM!

Il n’y a plus qu’à retourner son travail et garnir notre housse…

BRAVO, elle est magnifique !!!

 

 

  • Pour un simple rabat de type taie d’oreiller il suffit de faire 2 très petits ourlets (d’1 cm par exemple) à la place des 3 préconisés, et le recouvrement sera plus grand et donc suffisant pour maintenir la housse fermée.

Enregistrer

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Tags: ,

  • Twitter
  • RSS

Laisser un commentaire